Tu souhaites recevoir mes actus ?
  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
  • White Pinterest Icon

© 2019 Reclaim Your Senses by Jasmina Legros.

Rechercher
  • Jasmina

Mange, éprouve, danse

Dans "Mange, prie, aime", elle fait un long voyage dans divers pays du monde et plusieurs mois. Cet épisode de ma vie s'intitule "Mange, éprouve, danse" et je l'ai vécu en une matinée sans bouger de mon île.




Près de 30 ans plus tard, je fais mes premiers pas dans le Gwoka. Oui oui, je parle bien évidemment de la danse.

Assise derrière un tambour depuis l'âge de 3 ans, je m'y suis toujours sentie très bien, protégée même. Je m'y sentais en sécurité et j'aimais cette sensation. J'adorais jouer des heures le même rythme, le fais tourner et m'appliquer pour que chacun de mes sons soit net. Je suis "boula". Jusqu'à très tard dans ma vie, danser n'était juste pas possible ! Oula me révéler, m'exprimer par le corps et me dévoiler ? Je ne crois pas, non !


Bizarrement, la danse me trouve un peu plus tard, je suis étudiante et loin de mon île. Pas de Gwoka, plutôt de la danse cubaine. Pourquoi cette attirance pour un autre style que celui de mon île ? Je n'ai jamais su l'exprimer clairement. Pareil, c'est dans les tripes et j'adore cette sensation. J'enchaîne les Festivals, je vais me former à Cuba et je lance des stages et ateliers de folklore cubain en Guadeloupe cette année. Ça plaît. Je suis appelée par Sakitaw pour animer des cours d'afrocubain. Superbe surprise pour moi en cette rentrée scolaire. Et surprise numéro 2 ! Un message arrive. C'est Mario Coco, le chorégraphe de Sakitaw qui m'invite à un cours de danse Gwoka. Il était temps, right ?


C'est un dimanche matin ensoleillé. Direction le Local de Sakitaw, je ne sais pas à quoi m'attendre, d'ailleurs je ne pense à rien. Sur la même semaine, mon nouvel espace de cours a changé de look. Pour l'occasion, une décoration végétale, des hôtesses (mes élèves lol), un cadeau à l'entrée et un buffet "petit-déjeuner de championne". Je crois bien que quelque chose se prépare. Les tambours résonnent. C'est l'appel au Ka. Vêtue d'une magnifique jupe longue qui me rappelle étrangement celles que je porte pour mes cours d'afrocubain, me voilà élève et non prof dans la salle de classe.


Les grands noms du Gwoka étaient affichés partout dans le Local. Sous l’œil de mon professeur de musique, Georges Troupé, j'ai dansé pour la première fois un Toumblack et j'en suis fière. Fière parce que j'ai aimé cette danse qui me faisait peur par méconnaissance. J'y ai pris plaisir et j'ai envie d'en apprendre plus. Mario a dit "confie-moi ton corps, je me charge de le faire danser" ... Il a ce pouvoir, je le confirme.


Cette journée spéciale m'a permis de rencontrer un jeune couple de traiteurs / table d'hôtes, Zaboka Home Design, la Guadeloupe est riche de talents à découvrir ou redécouvrir. Suite au buffet "petit-déjeuner", tous les participants ont été gâtés avec un second cocktail-apéritif. Il faut dire que chacun l'avait bien mérité. Ce premier cours était éprouvant, émouvant et je pense plein de sens pour toutes celles qui ont joué le jeu. Oui, il n'y avait que des "challengeuses". Danseuse ou pas du tout, tout milieu confondu. Comme quoi, l'art rapproche les âmes.


Un buffet bon & light à la fois, éprouver ce qui m'appartient culturellement, danser le Gwoka comme si je l'avais fait toute ma vie : Check, check & check !

Retrouve mon programme de cours sur Mina en Vivo pour la danse afrocubaine et mes stages fusion Gwoka / Afrocubain.

7 vues
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now