Tu souhaites recevoir mes actus ?
  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
  • White Pinterest Icon

© 2019 Reclaim Your Senses by Jasmina Legros.

Rechercher
  • Jasmina

Mon moteur : intuitif ou spirituel ?

Chaque voyage est une expérience, Cuba est une leçon de vie. Je te livre ce que j'ai appris à travers mon carnet de voyage à la Havane, capitale de la plus grande île de la Caraïbe. Les 3 thèmes de mon blog ne sont pas dus au hasard, see for yourself !



Voyageuse dans l'âme, entrepreneure en chimie verte et créatrice de la Marque de cosmétique Just What U Need, passionnée par l'art sous toutes ses formes... Cuba a été ma destination de juillet 2019, La Havane, mon terrain de jeu 3 semaines durant.


17 ans plus tard, la Havane que j'avais connu avec ce regard d'adolescente m'apparaît d'une toute autre façon. Sans a priori ni préparation aucune, je m'envole vers une nouvelle expérience.

Cuba est l'une de ces destinations qui me fascinent et m'attirent sans que je puisse l'expliquer véritablement. J'avais 15 ans lors de ma première rencontre avec ce pays et sa culture. Clairement, je n'ai que de vagues souvenirs : ceux des photos gardées précieusement par mes compagnons de voyage. Devenue adulte, et ayant appris beaucoup de Cuba hors de Cuba, l'autodidacte que je suis a le cœur serré à l'idée de cette nouvelle immersion.


A Cuba, l'art est un "tout", l'art est partout. A Cuba, tout le monde entreprend. Un vrai voyage émotionnel... J'ai appris 3 choses sur les voyages, l'entrepreneuriat et l'art que je partage par écrit ici.

Suis la règle de 3 : danse, musique et spiritualité

Me voici dans ce grand bâtiment dans le quartier de Vedado, des danseurs de tous les horizons et en majorité des cubains. Ils sont venus, comme moi, en apprendre plus sur le folklore cubain. Dans cette salle de danse, les tambours bàta et les congas sont installés. Dans cette salle de danse, personne ne danse avant d'avoir chanté. Justesse et rythme sont de mise. Une fois le chant acquis, les instruments donnent le tempo. Et ce n'est qu’après que les pieds entrent dans la danse, les bras, le torse, les épaules et d'ailleurs le corps en entier est entraîné. A Cuba, les danses folkloriques liées aux Orishas (divinités) ont une signification. Chaque divinité a ses rythmes et ses chants. Chaque divinité a son histoire, ses rituels, ses expressions corporelles, ses intentions. La danse n'est pas qu'un art à Cuba c'est spirituel !


L'art véritable est celui que tu crées

Ma formation intensive au Conjunto Folklorico Nacional de Cuba prend fin. J'y ai appris beaucoup en peu de temps, des pas précis, des mouvements corporels liés à chaque divinité. Je rencontre quelques jours plus tard, un professeur qui me vante ses techniques d'apprentissage pour la danse folklorique cubaine. Son style est le sien, j'observe des différences par rapport aux connaissances toutes fraîches que je viens d'acquérir. Les questions se bousculent dans ma tête. Je suis même agacée. Pourquoi ? J'étais à la recherche d'authenticité, à la recherche de réponse à mes questions sur le folklore cubain. J'ai eu mes réponses qui l'instant d'après devenaient moins sûres ou peut-être erronées. Je me revois dans ce bus, la guagua, accompagné d'un Maître percussionniste cubain qui me rappelle énormément mon professeur de Gwo Ka, Georges Troupé, par sa simplicité et sa sagesse. Il me dit en espagnol bien sûr, comme pour me rassurer et calmer mon intérieur : "Apprends au Conjunto, apprends aussi autre part, apprends partout puis va et crée ton style, crée ton art". Je cherchais à tout prix une vérité. Qu'est-ce que la vérité pour un domaine en constante évolution ? Je suis donc rentrée en Guadeloupe avec la conviction d'être sur le bon chemin en voulant fusionner ma musique traditionnelle et ma passion pour le folklore cubain. Mon style. Mon art.


Le business est un jeu d'enfant


Trois semaines à Cuba, seule, avec un espagnol niveau primaire, vraiment ! J"ai vécu le pays comme j'aime le dire. A l'entrée de certains lieux culturels, pour quelques CUC, il m'a été proposé d'avancer à l'entrée directement sans faire trop longtemps la queue. Quand j'achète un souvenir dans la vieille Havane à un commerçant, quelques pièces arrivent dans les mains de celui qui m'a conseillé la boutique. En formation, durant la pause, une jeune femme était là chaque jour avec des petites bouteilles en plastiques remplies de jus de mangue frais. Les élèves se ruaient dessus et en prenait deux voire trois. Je la voyais repartir avec toutes ses bouteilles vides en fin de matinée pour les ramener de nouveau pleine le lendemain. Une de mes collègues danseuses ramenait chaque jour en cours des accessoires de cheveux différents et l'air de rien, elle les montrait aux filles du groupe et les proposait pour quelques CUC. Le business à Cuba semble si simple. Un problème, une demande ? La solution est là déjà, il suffit juste de monnayer un peu et tout le monde y trouve son compte. Je reviens de cette expérience avec un autre regard sur le business. Je retiens qu'il suffit de demander pour obtenir bien souvent. Il suffit de faire et proposer pour se voir acheter un produit ou un service. C'est aussi simple que cela ? Apparemment oui !


Je suis allée à Cuba pour apprendre la technique des danses afrocubaines. Je suis revenue avec un autre regard sur la spiritualité. Rien ne se fait par hasard même si j'ai très envie de croire que j'ai le contrôle !

Tu souhaites prendre part à mes stages de danse afrocubaine et en apprendre plus sur le folklore cubain ? Rendez-vous sur ma page Mina en Vivo pour les toutes les infos. Les réservations se passent ICI.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now